www.cyclosport.com

Accueil > Calendrier 2014 - en cours de mise à jour. > FRANCE
:: Sommaire

Plateaux ovalisés Rotor, pédalier 3D










 Selles vélo ISM seat

:: Le site










La Ventoux Beaumes de Venise samedi 1er juin 2013




Le commentaire de alain

ce début de juin 2010 - superbe journée - pas de vent idéal - c’est la première fois que je participais à une randonnée cyclo - beaucoup de plaisir dans ce circuit assez peur en descente - quels paysage magnifique - l’entrainement en région parisienne fut bonne et la difficulté bien acceptée sans performance mais juste le plaisir de rouler avec beaucoup de passionnés - bravo à tous les organisateurs et organisatrices encore merci !!!!!!!!

déposé le 5 mai 2011


Le commentaire de Francis

Belle course dommage que les classements ce fassse de façon aleatoire. J’ai participer a la VENTOUX MASTER et je me retouve classé dans la VENTOUX senior ?????

déposé le 10 juin 2010


Le commentaire de Thierry BARBAROU

Depuis que je voulais monter Le Ventoux sans jamais trouver l’occasion, je crois que cette cyclosportive permet à la fois de s’affuter les mollets pour sa difficulté et d’en prendre plein les yeux pour la beauté des paysages. Pour une premiére, je suis plus que satisfait et je ne regrettes pas d’avoir fait les 500 kms qui séparent mon domicile dans les Pyrénées de cette belle région de Beaumes de Venise. Un grand merci aux bénévoles qui nous permettent de participer à ces épreuves. C’était ma premiére, ce ne sera peut-être pas la derniére. Et pour la fin de la saison, je n’ai pas oublier de ramener du bon vin ! Amitiés sportives

déposé le 7 juin 2010


Le commentaire de stephane u.c.sorgues

c’etait pour moi une grande première, j’en garde un magnifique souvenir avec un parcours exigeant certe mais d’ou la beauté de cette épreuve. rendez-vous l’année prochaine !!! un grand merci aux bénévoles et aux organisateurs c’etait top....

déposé le 7 juin 2010


Le commentaire de paris jérôme

Trés bien , dure mais bien cette cyclo , merci a l’organisation pour les moyens mis en place , bon repas , circuit bien tracé et pour les raleurs , Restez chez vous , merci et à bientot , Jerôme Paris

déposé le 6 juin 2010


Le commentaire de

ou peut-on trouver les résultats ?merci

déposé le 12 juin 2008


Le commentaire de

je suis parisien et est venu affronter la monté du Ventoux.Arrètè de baver sur ceux qui triches ,ceux qui disent que c’est trop chére c’est gens là ne sont pas sportif ceux sont des véreux de là société.Le principal était de se faire plaisir et j’en suis fière 4h30 pour 5h11 donné.Bravo aussi à un cycliste que j’ai accompagné pdt là monté ce lui-ci avait deux prothéses.Pour la triche très simple des capteurs intermédiaire à méditer les organisateurs.Pour finir, très bonne prestation,météo correcte à pars la fin du Ventoux.

déposé le 11 juin 2008


Le commentaire de Marc, CYCLO TEAM 69

J’ai l’impression de ne pas avoir fait la même épreuve que certains. Les critiques semblent dater d’une autre époque. L’organisateur a beaucoup progressé. Les prestations sont très correctes : repas, sécurité, accueil, informatique. Tout cela se paie et l’organisation d’une cyclo n’est pas une mince affaire. Le parcours est grandiose. Paysage magnifique, pas de circulation. C’est une cyclo superbe que je conseille à tous.

déposé le 10 juin 2008


Le commentaire de rozma

Bénévoles sympa , parcours bien fléchés mais sur le parcours des 105 kms , certains étaient pressés de ralier Beaumes de Venise au plus tôt sans passer par le col de Veau ou entrechaux . Ca s’appelle tricher et avoir ainsi un temps correct à afficher !!! Moi j’ai mis du temps mais j’ai fait le parcours en entier malgré le brouillard et le froid du Ventoux.

déposé le 10 juin 2008


Le commentaire de Anthony

Une bien meilleure organisation que l’année dernière mais toujours le même problème : certains ne sont pas assez intelligents pour comprendre que le Ventoux est une réserve de biosphère. L’organisation a beau répéter qu’il ne faut pas jeter de déchets de gels ou de barres énergétiques, il y a toujours des cyclistes qui ne veulent rien comprendre. Je n’ai personnellement pas aperçu des cylistes jeter ce type de détritus devant moi mais j’ai vu suffisemment de gels sur la route dans la montée et même la descente du Ventoux.

Ce genre de cyclistes non civilisés devraient être interdits de faire du vélo. Je crois que tous les cyclistes amoureux de la nature devraient s’associer pour mettre à ces pollueurs la correction et les coups qu’ils méritent !


déposé le 10 juin 2008


Le commentaire de jeanphi du SC LES ABRETS

J’ai été obligé de bifurquer sur le 102 cette année, tant la descente m’a flingué ! Dommage car j’étais parti pour le 170, et je n’avais jamais aussi bien monté le Mont Chauve de ce côté ! L’idée de remonter au Chalet Reynard m’a refroidi, c’est le cas de le dire ! Pas moyen de me remettre après le ravito de Malaucène ! Ah, sacré Ventoux ! Cette année, il fallait vraiment prévoir les vêtements hivernaux - manchettes et gants d’hiver ne suffisaient pas ! Cela dit, je suis désolé à la lecture des articles de cette page ! J’ai trouvé pour ma part l’organisation nickel - le signalement des dangers était suffisant, les bénévoles sympas, et suffisamment de monde était présent ici ou là pour s’enquérir de votre état de forme (un motard s’est même arrêté pour me demander si tout allait bien alors que je ne faisais que me réchauffer !) Il est vrai aussi que si on ne remplit pas correctement sa feuille de route, on s’expose forcément aux déconvenues et il ne faut donc pas se plaindre après coup ! Que celui-là s’estime heureux, il aurait pu occasionner un accident avec un concurrent légalement inscrit, et là, bonjour les emmerdements ! Par ailleurs, le repas était au top, et la bouteille de rouge (d’un excellent domaine !) fait toujours plaisir. Au final, faites le compte de tout, et vous verrez qu’il n’y a pas trop à se plaindre au niveau du tarif ! Repas : minimum 12 € + la bouteille à 5€ + la sécurité 15 € au moins, et il ne reste plus beaucoup de rab pour s’en mettre paraît-il plein les fougnes ! Arrêtons de réclamer toujours plus pour toujours moins d’euros ! Je roule pas sur l’or, c’est dur pour tout le monde, c’est vrai que le vélo devient de plus en plus cher, mais ce n’est certainement pas en faisant la course dans le dos des autres qui ont payé que l’on va augmenter la sécurité et la convivialité. A ce petit jeu-là, il y a un gars qui a causé un accident très grave l’année dernière à l’Ardéchoise sans être inscrit et qu’on recherche toujours pour son irresponsabilité ! Il est vrai par ailleurs que le département du Vaucluse pose de réels problèmes en terme de sécurité ! Je me suis fait aussi fracturer la voiture il y a 3 ans et on m’avait volé casque + chaussures ! Le restant du week-end, vous ne pouvez pas visiter cette si belle région sans risquer de vous faire trousser par les gitans locaux. A part ça, le départ se fait pile devant la gendarmerie de Beaumes, ça fait quand même sourire ! Je ne ressens pas une telle trouille d’être cambriolé dans les autres cyclos, c’est assez navrant... Un conseil, prévoyez bien aussi votre gîte d’étape ! À éviter : la fontaine du buis sur Suzette ! À consommer sans appréhension : les campings locaux, bien gardés et très très sympas !

déposé le 9 juin 2008


Le commentaire de la baronne

J’ai participé avec le seul vélo que je possède,un VTT, j’ai trouvé une organisation sympa,j’en ai bavé avec le froid que je n’avais pas prévu..j’aurais aimé une boisson chaude..mes yeux et mes narines se sont régalées,..je crois que je vais m’acheter un vélo de route et un short !! Je rentre en Alsace avec l’envie de pédaler plus fort !

déposé le 9 juin 2008


Le commentaire de christophe chanut

pour celui qui a pris le départ avec sa plaque de la Cézanne, j’ai des dossards aquarel du tour de France de une plaque de cadre comme cela il pourrait prendre le départ d’une étape du tour avec les pros... c’est désolant de lire un tel commentaire. pour ma part j’ai pas mal souffert dans l’ascension mais également dans la descente. Merci à Jacques et Jean-Claude car sans eux je mettais la flèche... bon maintenant direction la Haute-Saône @+

déposé le 9 juin 2008


Le commentaire de David

2e participation cette année, le parcours est somptueux (105kms) encore plus exigeant dans ce sens que l’année précédente. Ce n’est pas tant la montée du ventoux par Bédoin (qui n’est pas plus difficile que par Malaucène) mais c’est surtout la 50aine de bornes qu’il restait à parcourir qui a fait des dégâts...

Rien à reprocher à l’organisation (Fléchage parfait, route sécurisée, bénévoles sympas etc...) si ce n’est les résultats qui traînent à venir sur la toile !

Maintenant en ce qui concerne les 38€ (ou 32 pour ceux qui ont eu la chance que le site de sportcommunication ne "bug" pas), il faut être honnête....c’est TRES cher ! le vélo devient un luxe, quelquesoit les moyens mis en oeuvre il faudrait que les organisateurs pensent un peu aux "petites bourses"...

L’inscription pour un 10 kms sur route est de 8/9€ en moyenne, à méditer !!!

En cette année olympique pensons au BARON Pierre de Coubertin qui disait "l’important est de participer"...bientôt nous ne pourrons plus !

Sportivement


déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de Florent

Hier ce fût ma première cyclosportive, je m’essayais sur le parcours de 102 km.De prime-abord je tiens à féliciter l’organisation, tous les personnels affables, la sécurité, le jalonnage du parcours. L’accueil à mon sens ne peut être critiqué. Abordons le sujet qui fache le montant de l’inscription. Profane en la matière, je constate que la mise en place des moyens médicaux, informatiques, en bref de la logistique apportent un coût inhérent à ce genre de manifestations.Auparavant faisais du marathon je puis affirmer que le montant de l’inscription est proportionnel aux cyclosportives. Je demeure en courroux à la lecture de certains qui clament haut et fort que les organisateurs " s’en mettent plein les poches" Inutile de préciser que je m’offusque de lire que certains profitent de telles organisations de manière gratuite, de surcrôit si vous commettez un accident envers un participant en règle quel en sera l’apect juridique. Un petit détail lors du ravitaillement après la descente du Mt Ventoux, est de pouvoir offrir une boisson chaude (thé) afin de se réchauffer.

Je félicite toute l’organisation pour cette merveilleuse journée ;


déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de

sur le site de sportcom demain !

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de pfffff

quelqu’un sait il ou on peut trouver le classement des differents parcours ?

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de

"Il fut un temps où les cyclosportifs passaient plus de temps à grimper des cols qu’à se plaindre" ça c’est bien vrai ça ! Et je rajouterai aussi qu’ ils étaient plus courageux et plus nombreux à s’aligner sur les grands parcours qui sont l’essence même du CYCLOSPORT !

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de Marie

@ Julien : Sportcom a du te filer dans ton sac dossard une petite fiche de route... qui n’est pas la par hasard... Il y a sur cette fiche de route un numero à appeler en cas d’urgence... qui t’aurais alors permis de te faire évacuer rapidement par une équipe de 6 médecins, de 3 ambulances et de 5 points de secouristes...

@ celui qui n’assume pas son boycott au point de ne pas oser se nommer... Quelle belle action que de partir sur une course avec une vieille plaque... imagines si tu avais eu un accident... mais pas enregistré comme participant... tu te serais mis dans la mouise, ainsi que l’organisation...

Pour info, les € de participation qui vous sont demandé... ne servent pas simplement à remplir les poches des organisateurs et à vous donner des ravitos qui ne vous satisfaisent jamais... mais également à faire en sorte que signaleurs (denrée de plus en plus rare et cher), motards, médecins et secouristes, puissent assurer votre bienêtre en permanence du départ du premier coureur... jusqu’à l’arrivée du dernier, 12h apres... Soit des volontaires qui passent des WE à essayer de faire plaisir à des sportifs toujours insatisfaits... Il fut un temps où les cyclosportifs passaient plus de temps à grimper des cols qu’à se plaindre...


déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de laurent

pour avoir fais le 170 je dois avouer que le parcours est très exigent au regard d’une météo capricieuse.. c’est génial de croiser autant de nationalités animées par la même passion !!!! un mot pour les grincheux : tout paraît toujours trop cher, mais cette contribuation financière nous permet de rouler sur des routes sécurisées, de pratiquer notre sport préféré dans les meilleurs conditions.. si nous grillons les frais d’inscriptions ce sera la mort de ces épreuves..Faut bien réfléchir

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de

Je suis très content de mon coup. J’ai participé à la course de samedi sans payer. J’avais ma plaque dossard de la cyclo d’Aix la cézanne Sainte victoire, et j’ai pris le départ juste à coté. j’ai fait ma course et je suis parti a la fin. C’est ma façon de boycotter sportcom et tous les organisateurs et leurs courses à 300F pour avoir un magazine de l’an dernier et une paire de manchettes que tout cycliste possède déja depuis l’achat de son premier vélo. Alors messieurs les organisateurs véreux qui n’êtes jamais montés sur un vélo, sans rancune et je referai le coup à chaque fois. J’invite le maximum de personne à se joindre à moi. Peace & bike

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de julien

une belle mer.. c terminé je retourne plus la bas je suis tombé et personne n’a été là pour me récupérer ! j’ai du rentrer PAR MES PROPRE MOYENS et me faire accompagner par mes amis à l’hopital rien de grave mais je m’attendais à mieux, surtout quand tu vois le prix qu’ils font payer et ils osent parler de sécurité ? mais qu’ils fassent autre choses qu’organiser des sois disant courses cyclistes !! franchement c’est désolant je n’y retourne plus jamais, ni à celle là, ni à celles qu’ils organisent ailleurs

déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de

ce qui est dommage c’est qu’on nous a cassé les voitures en stationnement.

le froid à été mon premier ennemi

casadevall-merlin 0611153793


déposé le 8 juin 2008


Le commentaire de Nicolas

Christophe Chanut, je ne saisis pas bien le rapport avec la Granite ..... Il s’agit ici de l’organisation d’une épreuve dont sporcomm est l’organisateur .. A en voir les notes, à moins de 10, je ne pense pas que la course ou l’organisation soient recommandés ???

déposé le 6 juin 2008


Le commentaire de jeanphi du SC LES ABRETS

suite à un désistement , un gîte est encore dispo à la date du 4 juin sur beaumes. appeler le gîte du gravier 04 90 62 94 76, la dame et le lieu sont très sympas !

déposé le 5 juin 2008


Le commentaire de christophe chanut

et tu crois que les organisateurs de la granite mont lozère sont d’accord avec toi ? voir page d’acceuil du site... salut Sébastien effectivement je pense que nous aurons l’occasion de nous croiser quelque fois cette saison aux alentours de bourg d’oisans... @+

déposé le 2 juin 2008


Le commentaire de

Et bien, à en lire tous les commentaires .... moi qui ne savais pas quoi faire le week end prochain (07 juin 2008) , et bien je N’IRAI PAS au Ventoux. En accord toutal avec GG, je vais boycotter ces épreuves organisées par des gens qui ne sont jamais montés à vélo et qui vous méprisent au point d’en oublier des règles de sécurité élémentaires. J’ai fait l’Eprvier l’an dernier, organisée par vous savez qui, et c’est du même topo. Des organisateurs qui sont là pour s’en mettre plein les poches et qui ne sont pas capables de vous mettre un seul vrai ravitaillement. Alors ceux qui veulent y aller, allez y, moi j’irai me taper quelques cols vers chez moi ... Je respecte l’avis de ceux qui y vont ... mais je constate que de plus en plus de personnes se plaignent des épreuves organisées par Sportcom. Merci aux bénévoles qui nous aident dans toutes ces cyclosportives.

déposé le 1er juin 2008


Le commentaire de Sébastien G.

Christophe, laisse dire tous ces râleurs. Cela fait bien longtemps que je ne regarde plus les commentaires d’aprés cyclosportive de ce genre, car c’est toujours la même chose... La vérité, c’est que c’est trés difficile d’organiser de telles épreuves. La preuve en est que beaucoup sont obligés d’arrêter. Alors, même si l’organisation reste perfectible, on devrait toujours remercier tous ces bénévoles qui nous permettent de passer de bons moments. En tout cas, bonne chance pour ton "nème" Grand Trophée en 2008, dans ta nouvelle caté d’age. Je serais présent sur quelques épreuves, et on aura ainsi l’occasion de se revoir.

déposé le 10 octobre 2007


Le commentaire de Christophe Chanut

GG c’était un commentaire en dessous du votre, donc pas de problème. si tout va bien on se verra au départ de la Ventoux en 2008 ;)

déposé le 9 octobre 2007


Le commentaire de Claudus

Pardon mais moi c’est Claude et non GG. Je ne crois pas faire le grincheux mais je pose simplement 1 question par Bédoin ou par Malaucène la Ventoux 2008 ? Merci

déposé le 9 octobre 2007


Le commentaire de christophe chanut

pour "monsieur" GG, votre commentaire ne vaut que pour vous car tout le monde n’est pas de votre avis sur sportcom. personnellement je vous souhaite une bonne balade avec vos amis... ce sera super convivial une bande de grincheux qui monte par Bédoin. bonne fin de saison, Christophe

déposé le 6 octobre 2007


Le commentaire de Claudus

Retour à la vraie Ventoux Master pour 2008 ? avec 2 montées côté Bédoin puis Sault ?? ou un parcours moyen de 140km comme cette année ???

déposé le 5 octobre 2007


Le commentaire de gg

il me semble que compte tenu du sentiment de désapprobation general qui regne vis à vis de Sport Com, nous devrions nous organiser afin de boycotter en 2008 leurs epreuves, appel donc aux interesses pour lancer un boycott general , il y a assez d’autres epreuves en France pour se faire plaisir sur un velo !!! GG

déposé le 3 juin 2007


Le commentaire de chris

Ce sont des bons à rien !!!! Ils annoncent un parcours pour le 97 km ( vous rentrerez par le col de la chaine et les dentelles ), puis ils changent de parcours sans avertir les coureurs, conclusion des dizaines de coureurs sont rentrés par le parcours prévu sur internet car au croisement ni panneau , ni présence humaine, juste des flèches que l’on a pas vu au sol et même si on les avait vues on n’aurait pas pris à gauche car on avait le parcours en tête et on fonçait sur Mallaucène classements faussés...............

Ils nous méprisent, ne nous rendons plus chez sportcommunication.


déposé le 2 juin 2007


Le commentaire de gogaume

Parcours dangereux faute de signaleurs. Au 2eme ravito, les responsables abrités de l’orage sous une tonnelle demandaient aux cyclos d’abriter les tables. Mais, bonheur...je fais partie des heureux gagnants du tirage au sort des N° de dossard.Je me voyais rentrer en Belgique avec un nouveau vélo ou une paire de roues ou... Sur le podium, un peu gênè le responsable m’a offert un porte document cartonné offert par... la Ville de Nevers.

déposé le 1er juin 2007


Le commentaire de buret

ça me fait mal au coeur de lire toutes les critiques ; pour ma par j’ai trouvé une très belle épreuve (le master) même si ça a cafouillé un peu sur la ligne de départ entre les masters et les seniors ; merci a tous les bénévoles et carton rouge pour ceux qui continuent à jeter les emballages dans la nature.

déposé le 29 mai 2007


Le commentaire de

Lamentable ,l’organisation de la beaume de venise ce week-end etait bien lamentable.messieurs les organisateurs ,vous qui nous avaient tout le long de la journée cassé les oreilles avec le mot respect (respect des déchets,des autres courreurs ,du code de la route......)je pense que vous ,vous devriez respecter les cyclos qui vous font vivre. A part le repas et le ventoux tout etait lamentable ,la sécurité ,le prix d’inscription(35 euros pour une bouteille de vin )les récompenses sur le podium (une médaille et un bouquet au vainqueur scratch ,une housse de velo ou meme un ballon )vraiment lamentable,a part peut etre le bénéfice qu’a fait sportcommunication.Ils feraient mieux de venir prendre des lecons de respects des courreurs a la tristan mouric ou a la route des helviens.Je n’ai pas l’habitude de critiquer les organisateurs quand ils sont bénévoles mais la c’était 0/20.

déposé le 29 mai 2007


Le commentaire de jean fourne

A la lecture de ces nombreux posts d’alerte sur les condition précaires d’organisation, on se demande comment fait SportCom pour obtenir les autorisations nécessaires auprès de la préfecture, en effet les autorités exigent des listes précises et nominatives de signaleurs bref ils leur faut un dossier qui tienne la route, quelqu’un vérifie t’il cela le jour de l’épreuve, je n’en suis pas certain.C’est dommage que de telles pratiques viennent un jour porter ombrage aux vrais et bénévoles organisateurs.

déposé le 29 mai 2007


Le commentaire de

Le nouveau parcours était sélectif dès le départ avec une succession de bosses avant la montée du Ventoux par Malaucène. J’ai trouvé l’organisation et l’accueil en très net replis par rapport aux années précédentes, la signalisation du parcours très moyenne et finalement l’absence de sécurité dans la grande majorité des intersections très inconsciente de la part de l’organisation.

déposé le 29 mai 2007


Le commentaire de gipé

finalement une belle Ventoux cette année encore malgré une des conditions météos titanesques et, c’est vrai, une sécurité souvent limite (absence de signaleurs à beaucoup d’endroits, pas ou très peu de motos suiveuses, une assistance mécanique plus que fantômatique avec un gars dans sa bagnole qui bouquine en s’emmerdant à mort !!), sans parler des ravitos où l’accueil est NUL. C’est d’ailleurs tout juste si on vous accueille alors que vous venez de manquer vous prendre la foudre ! (Là, c’est vrai que j’ai vraiment eu la peur de ma vie sur un vélo, l’organisation a eu de la chance de ne pas déplorer un foudroyé !) On ne vous parle pas, il n’y a aucun mot sympa, les fruits baignent dans la flotte, c’est assez lamentable tout de même ! Trop peu d’eau aussi sur le parcours (enfin, je veux dire, dans les bouteilles !), il a fallu que je me paye un Coca au sommet du Ventoux ! Le parcours est cela dit toujours aussi magnifique, même si la montée par Malaucène est moins jolie et moins pittoresque que par Bédoin. Le col de l’Homme Mort, que l’on trouve aussi sur la cyclo des Routes du Ventoux, est assez exigeant, et celui de la Chaîne en fin de parcours est toujours aussi vachard ! Une bien belle cyclo toujours au finish, même si l’ambiance est très moyenne, le repas final bâclé (merci quand même aux viticulteurs qui, eux, savent apprécier les touristes), les gens pas très sympas... J’ai un peu l’impression que l’organisation a vraiment tendance à s’endormir sur ses lauriers. Attention, il y en a qui pourraient bien ne pas revenir avec ce genre de façons de faire... Allez, sportco, il y a ici une bien trop belle région pour snober les cyclos à ce point-là...

déposé le 29 mai 2007


Le commentaire de rolleur 07

Encore une fois, Sporcom a fait la preuve de son inéfficacité, surtout en matiere de sécurité. Ou sont passés les motards (par rapport à lan dernier) Quid des signaleurs absents pour cause de pluie... Je ne reviendra pas sur cette organisation avant d’avoir la certitude que je ne roulerai pas en risquant ma peau à chaque virage !! J’ai dû signaler deux accidents avec mon portable...et me faire engueuler sur un ravito parce que j’avais pris cette initiative ! Sinon, parcours toujours autant selectif et superbe même sous la pluie...

déposé le 28 mai 2007


Le commentaire de Dominique Meuret

Qu’il est dur ce col !! C’etait une 1er pour moi,et je m’en souviendrai. Encore heureux j’ai évité l’orage. Sinon parcours magnifique mais effectivement quelques petits soucis côté organisation, qu’il faut évidemment relativiser car c’est quand même diffcile d’organiser quelques chose de nos jours, et pas facile de trouver des bénévoles. Et merci à eux car sans eux pas de course, pensez-y ! Alors, dans un esprit constructif et pour aider à améliorer la prochaine édition :bonne idée de décaler légèrement les 3 parcours, mais alors il faut faire de vrais sas fermés car il est illusoire de compter sur la discipline des concurrents ; à cause de l’orage il y a eu pas mal de concurrents du grand parcours qui ont obliqué sur le petit et qui ont passé la ligne et se retrouve classé avec une bonne moyenne, un contrôle tapis vers st leger aurait permis de faire le tri, et puis le fameux virage à gauche sans signaleur, c’était vraiment pas top. Mais c’était quand même une belle journée.

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de

ou sont passé les 97 kms du parcours senior, j’ai 89 au compteur ?

Fred. A


déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de Jean névudotre

L’année prochaine venez à la Beaume Drobie c’est plus sympa !!!

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de Marin gerard

je suis de l’avis general sur la securite mediocre, et j’en ai fait la triste experience hier sur le parcours senior, au bas du col de la Madeleine, km 76. Pas de signaleur ni de panneau dans un virage à gauche dangereux, pris avec prudence (je m’entraine toutes les semaines là..) Resultat : un bras cassé, deux côtes fêlées, contusions multiples et plaies à divers endroits...pour moi la saison est finie.. Evacuation sur l’hôpital au bout de 2h15 Personne de l’organisation n’a pris meme la peine de prendre de mes nouvelles...est ce étonnant de la part de sport com ? Le pire c’est que pendant que j’étais allongé, au moins 3 gars sont tombes au même endroit ; finalement ils ont mis un signaleur mais le mal était fait. Il aurait pourtant ete si simple de poster quelqu’un là, d’autant plus que j’ai vu un certain nombre de concurrents rater le virage et filer tout droit vers Malaucene... Ce Post est ecrit avec la main qui me reste valide, malheureusement le bras touché est mon bras gauche et je suis gaucher... Gerard Marin

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de jean

effectivement parcours de bonne qualité, bénévoles de bonne volontés, mais organisation plus que limite quant à la signalétique, la sécurité et la direction aux carrefours (de nombreux concurents sont partis tout droit en évitant les dernières et non des moindres difficultés), la qualité et la distibution des plateaux repas sans plateaux décevants. De plus comme encorre trop souvent des concurents qui se prennent trop au sérieux avec des voitures suiveuses ravitaillant même pendant la montée du ventoux la main scotchée au bidon. Bef organisation à améliorer au plus vite,à réhausser par rapport à la qualité du parcour proposé.

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de

il faurdrait prendre exemple sur la tristan mouric pour voir une vraie organisation surtout point de vue securite . pas digne du tout machine commercial le reste limite dans tout a part le parcour JM

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de hervé

Alors que le nouveau parcours 2007 n’enlève rien a la grandeur de cette épreuve,je trouve que sportcom s’enfonce dans la médiocrité en matière de sécurité des concurents (certains carrefours signalés uniquement par panneaux, pas de moto ouvreuse alors que je me trouvais dans un groupe de 25 coureurs environ,3eme groupe a priori),ravitaillement innondé par des orages ...,et perte de convivialité (pas de cadeau souvenir de la part de sport com, heureusement que les vignerons du ventoux sont plus genereux que vous)et pour finir un speaker aux propos plus cinglants que sympathiques... allez sportcom, montrez nous que votre professionalisme et bizness peuvent rimer avec hospitalité, sans citer de nom certains y arrivent encore(les copains, tristan mouric, l’ardechoise...et bien d’autres...)

déposé le 27 mai 2007


Le commentaire de Filou

J’ai trouvé l’organisation de Sport Com un peu en deça cette année. Lors du violent orage dont nous fûmes victimes, les bénévoles sont restés bien à l’abri au ravitaillement de St Léger, occasionnant une belle pagaille pour les cyclos arrivant. Pour le coup, ils devraient mieux faire afin de continuer à nous offrir des prestations de qualité. En ce qui concerne les participants, encore trop de mal élévés qui se croient sur les routes du Tour et balancent leurs différents déchets n’importe où, mais bien entendu pas dans leurs poches. Trop lourds les déchets ? Salissants, les déchets ? Heureusement, ce genre d’énergumènes tend plutôt à devenir une minorité. Question parcours, Malaucène vaut bien la montée de Bédoin. Mais moi je préfère tout de même cette dernière, qui est LA voie royale. A l’année prochaine... avec le soleil et le sourire ?

déposé le 26 mai 2007


Le commentaire de Olaf

le profil du nouveau parcours La Ventoux Beaumes de Venise ???


où peut on le voir ? car le grand parcours ne fait plus que 144 km et 3000 m de dénivelée et non plus 170 et 3 500 m or comme bien souvent le site de sport communication n’est pas à jour. le profil est celui de l’an dernier. et depuis hier ils ne répondent pas au téléphone ni aux e-mails

sur une newsletter reçue il ya longtemps ils indiquaient "nouveauté du circuit, la montée se fait par Malaucène et le retour par le Col de Veaux, le parcours master est donc plus léger, plus court avec 3000 m de dénivelée et 144 km"


déposé le 24 février 2007


Le commentaire de jean-phi

une belle cyclo... j’ai fait le 170 cette année , c’est dur, surtout le final où il ne faut pas croire que c’est fini après le chalet reynard ! allez-y, les cyclos, car on ne vous a pas beaucoup vus ! je n’étais quasiment plus qu’avec des étrangers (d’ailleurs fort sympas) sur le final de ce grand parcours qui est décidément magnifique dans la partie qui précède la montée de Sault ! Dans la madeleine et la chaîne, j’ai facilement perdu 20 minutes, fini à l’arraché, mais je suis content de l’avoir fait. avec le mistral en vent contraire sur la majorité du parcours, c’était pas l’idéal, mais l’essentiel, c’est de participer ! bravo pour les organisateurs : sympa la bouteille des Côtes de ce que l’on a gravi en cadeau, et cette année, c’est vrai qu’il n’y avait rien à redire sur les ravitos ! mention spéciale pour les handisports qui ont répondu présents et dont on ne parle jamais assez ! merci aussi aux nombreux signaleurs qui se pelaient dans le froid aux croisements stratégiques ! on reviendra... Jean-Phi de l’UCV VOIRON.

déposé le 8 juin 2006


Le commentaire de

non pas de resultats pour le moment tu mets combien pour la montée ?

déposé le 7 juin 2006


Le commentaire de Ppede

Pas de résultats de la grimpée en ligne ?

déposé le 6 juin 2006


Le commentaire de bibis

superbe cyclo circuit magnifique pour le master tres exigeant , surtout avec le mistral mais que du bonheur avec la grimpee le lendemain super. a refaire bravo a tous de l oise

déposé le 5 juin 2006


Le commentaire de Filou

Une cyclosportive à ne pas manquer. Vrai que la morphologie des participants change quelque peu par rapport aux autres épreuves. Vrai aussi qu’il fallait boucler les 170 km pour 3 500 m de dénivelé. Mais bon, que du plaisir. Voir le géant de Provence nous dominer dès le départ, puis surgir brutalement à la sortie de la forêt a quelque chose d’exceptionnel et de surréaliste. En tous cas moi je ne regrette pas de l’avoir fait. La qualité des ravitaillements était cette année à souligner. Le lendemain, j’ai un copain qui a doublé en participant à la grimpée sèche. Il a mis 1h34’. Moi je dis chapeau à ce genre de courageux !

déposé le 5 juin 2006


Le commentaire de patmag

un superbe parcours , avec de la securite ,du denivele ,du ravito en fait cette cyclo est superbe .le seul regret que j ai c de voir qu il y a ennormement d’abruti (et je reste poli)qui se permette encore de jeter sur la route leurs dechets .c’est vraiment un manque de respect pour nous et pour l environement de plus ca terni l’image du cyclisme qui n a pas besoin de ca .alors les messieurs dames qui se prenne pour des champions du monde par pitie respecter l environement ou rester chez vous le cyclisme n ira que mieux patrice

déposé le 5 juin 2006


Le commentaire de bjp06

merci aux signaleurs(euses) qui ont passe toute la journee seul (e) dans des coins perdus pour notre securite .c’est la premiere fois que je faisais le grand , dur mais superbe .

déposé le 5 juin 2006


Le commentaire de Le Cyclonaute

Depuis 2003 le parcours est inchangé et cette épreuve est en passe de devenir un passage obligé pour tout cyclo qui se respecte ! Un grand merci à l’équipe de Sportcom de nous permettre d’évoluer sur de tel parcours. Comme d’hab, si ça vous dit, un petit récit de cette journée est à découvrir ici : www.cyclozone.com

déposé le 6 juin 2005


Le commentaire de

Belle cyclo, dure et exigeante ! c’est parti trop vite et je l’ai un peu payé dans les premières rampes après Bédoin, mais ça vaut le coup et on reviendra, peut-être sur le grand parcours... Les + : bonne sécurité - heureusement qu’on rappelle à l’ordre les plus inconscients à la limite de la syncope ! - parcours magnifique, paquet cadeau sympa avec la bouteille des Côtes du Ventoux !!! Les - : premier ravito raté au Chalet Reynard (plus de bananes , manque total d’organisation), l’accueil et le podium laissent un peu à désirer. Merci à un coureur belge qui a roulé longtemps avec moi sur la fin du Ventoux et qui m’a convaincu que je pouvais décrocher l’argent ! Dommage que je l’ai perdu par la suite, parce qu’il a été tétanisé par les crampes... Un grand bonjour aussi à toute l’équipe de Suisse qui logeait avec moi au Château du Martinet à Violès - une adresse que je recommande d’ailleurs particulièrement : à 11 kms de Beaumes, c’est sympa, très chouette et très bon même si on prend un kilo au passage !!! C’est sûr, je reviendrai, bravo à tous les organisateurs !

déposé le 6 juin 2005


Le commentaire de Miranda Didier

Avec un ajustement primordial et nécessaire sur les points d’eau et Sport comm aura lançé un nouveau parcours de toute beauté ! Outre les deux ascensions du Ventoux, la vallée du Toulourenc et le passage du col de la madeleine étaient sompteux. Un grand parcours qui fait honneur au cyclosport !

déposé le 11 juin 2003


Le commentaire de Gunther Daman

Mon copain et moi avaient parcouru plus de mille kms pour participer à cette épreuve (nous habitons en Belgique). Environ 12 heures dans la voiture... Et tout ça pour botenir notre plus grande déception de notre vie : la chaleur immense nous a craqué. Moi, j’avais en plus des problèmes techniques. Quand j’arrivais a la bifurcation, la police m’empêchait de continuer sur le parcours Master. A ce moment, je n’y avais même plus l’envie, alors j’ai changé au parcours Senior. Mon copain était déjà plus loin, mais à Sault, il était tellement épuisé que la police lui a demendé d’abandonner et continuer dans la voiture balai. Le lendemain, dimanche matin, j’allais mieux dans La Grimpée du Ventoux.

Dommage ! C’est déjà la 3ieme fois que le temps nous empêche de jouir d’une belle journée : en 2000 dans Milan - Sanremo, il y avait également ce chaleur immense, en en 2001 dans la Marmotte, c’étaient la froide et la pluie.


déposé le 10 juin 2003


Le commentaire de Raoul Duperfo

J’en suis sorti ! La débandade de la montée par sault où j’ai croisé des cyclos à la dérive, me laisse penser que c’était déjà pas mal ! J’ai regardé mon pédalier toute la montée pour ne pas craquer moi aussi ! Je peux dire que j’y étais....C’est pas rien...Je me suis aussi dis toute la montée que je ne ferai jamais la Marmotte...On verra !

déposé le 10 juin 2003


Le commentaire de Daniel

salut les cyclos,

La bande des 4 - Jose, Frank, Claudio et moi, se retrouvent un an apres, ds des conditions bien differentes : chaleur caniculaire contre pluie et froid l an passe. Au depart, comme on fait la petite, on est ds le 2e bock et bien a l arriere. Inutile ds ces conditions de penser faire une place. 10 mn avant le depart, detonation assourdissante, une chambre a air a explose et c est celle de Jose ! Il aura tt de meme le temps de se replacer, le pneu et le moral regonfles a bloc. Au depart, Jose est meme le plus prompt a se faufiler et a remonter.Je me cale ds sa roue. Combien sont devant nous ? peut etre 1000 a 1500 cyclistes, dont la moitie font le grand parcours. Ensuite, Jose cale un peu et Frank et moi prenons la suite des operations. Sue les 15 km avant Bedouin, c est une longue file ininterrompue de cycliste, sans en voir le debut. A un moment,, Frank me demande meme de couper mon effort, il n y a pas feu et inutile non plus d en faire trop. Apres Bedouin, on attaque 2 a 3 kms de fx plats, terrain ideal pour remonter vers l avant. Je continue ma longue remontee ; accompagne d un cycliste au maillot Festina a points rouges. Frank doit aussi etre derriere moi, ou non ; je ne m en preoccupe plus. Il m avait prevenu qu apres le virage en epingle, ce sont de longs et durs kms de montee qui nous attendent.En plus, selon lui, ce versant du Ventoux est bien plus dur que depuis Malaucene, et pourtant, j y avais laisse des plumes l an passe. D emblee, je passe en 39x23, quitte a remettre le 21 si la pente s adoucit. Je monte bien, les jambes sont excelltentes ; 12-13 km/h. Je fais 5 km en compagnie d un cycliste de Chamonix, je ne le reverrai plus ensuite. La file de cyclistes est tjs aussi longue ; c est pafois penible de depasser a gauche pour remonter, en plus des qq voitures qui veulent passer. Le cardio monte a 190, mais c est normal, vu la pente et la chaleur. Je bois regulierement et dsais aue de tte facon, je m arreterais au 1er ravito pour remplir mes bidons ; De fil en aiguille, la montee s effectue ; au plus fort de la pente a 10-11 km/h, tjs en 39x23. Je ne mettrais finalement js le triple JE relance svt en danseuse, ce qui me permet de gagner un 1 ou 2 km/h. Je vois le panneau sommet 10 km et appuie sur le compteur pour en faire un temps intermediaire ; Vais je mettre moins d une heure pour ces 10 kms ? Je l espere bien ; Ravito en vue, je m arrete illico presto ; 30s a 1 mn maxi. A peine le temps d enfourcher ma monture, et je vois Frank qui surgit du diable vauvert ; Desormais ; on continuera l ascension roue ds roue, c est bien mieux pour le moral. On est aussi relaye par un cycliste en maillot blanc. On aborde les 3 kms faciles, je peux mettre le 39x21, voire 39x19 pour relancer, et on distingue deja le sommet. Il reste 3 kms, difficiles, et il ft encore s arracher sur les 500 derniers metres avant de basculer. 1h 14 de montee me dit Frank ; depuis le fameux virqge en epingle. 47 mn pour les 10 derniers kms ; La descente est magnifique, tres rapide. Un petit groupe de 5 a 8 se forme, et mon compteur s affole. Vitesse maxi 91.9 km/h On reprend et lache qqs cyclistes, moins temeraires On arrive enfin a Malaucene ; groupe de 15-20 unites, Un cycliste maillot rouge/bleu prend 50m. Il n espere tt de meme pas partir seul ? Je fais l effort et me cale ds sa roue. Ensuite ; c est une succession de fx plats montants, sur des petites routes sinueuses. Frank prend les commandes en descente ; on revient sur 1 puis un 2e groupe, cerains du grqnd parcours ; Arrive au Col de Veaux, c est la separation des parcours et le ravito,Frank m annonce au il doit s arreter pour faire le plein. Moi, j ai ce qu il me faut. Finalement, on est plus que 5 a repartir ; et on se relaie bien. j ai tjs de bonnes jambes, aucun signe de fatigue ; Je sympathise avec un belge, en passe d etre lache ds une bosse ; Il me dit demande si je suis bien ; ce qui est le cas ; car lui et les autres sont cuits. JE continue en compagnie d un Kelme a prendre l essentiel des relais ; et on aborde la derniere difficulte ; le col de la Chaine ; 3 a 4 km de montees ; Un des 5 prend vite 50m, un autre doit s arreter pour sauts de chaine ; et les autres sont deja derriere : On voit de nouveau au loin des cyclistes a la derive. Au panneau sommet 2 kms ; je relance encore en 39x21, 39X19, a 17 km/h et reprend le 1er du groupe et l incite a prendre ma roue ; C est lui qui m attendra ds les derniers raidillons avant la descente finale ; Ils m ont fait assez mal ; DS les longues lignes droites ; on se relaie, a 55-60 km/h, mais c est surtt lui aui est devant. On apercoit a 500-800m un groupe de 5-6 , mais a 2 kms de l arrivee, aucune chance de revenir. A l arriere, personne a l horizon ; On arrive sans sprinter roue ds roue ; il fait 27e,moi 28e. a pres de 27 km/h de moy ; 3h49 temps officiel, 177 puls de moyenne au cardio

A bientot sur la Vaujany ...


déposé le 9 juin 2003


Le commentaire de Pascal BIDAULT

Superbe cyclo que ce master du Ventoux. C’était mon premier Ventoux, un rêve, un mythe et une grande joie en ce début de matinée. Une grimpée magnifique pour ce petit cyclosportif que je suis, 1 h 45 à partir de Bédoin, bien en rythme, alternant la selle et en danseuse, observant les inscriptions au sol en essayant de me souvenir de tous ceux que j’ai regardé à la télé avec des yeux de gosse ... Puis un régal que cette descente sur Malaucène à plus de 80 km/h par endroits ... Puis Veaux, toujours la forme, bonne moyenne pour moi, des petits paquets qui roulent pas mal. Ensuite le ravito important, repos de 5 min avant d’affronter la suite que je sais très difficile. Effectivement, cette montée vers St Léger du Ventoux fait du mal, mais je suis bien, bonne hydratation régulière, je reprends plusieurs petits groupes ... et là, ça commence à coincer un peu, la chaleur devient étouffante et l’eau se fait chaude, chaude ...et rare ... Mon pote me rejoint à Brantes, ou Savoillan, je ne sais plus, à une fontaine où l’eau coule un peu fraîche mais tout doucement, trop doucement pour tous les coureurs qui attendent leur tour, certains assez mals en point. Puis on repart à deux direction Sault ou on pense passer acheter de l’eau vraiment fraîche, mais désillusion, le parcours coupe pour entamer directement l’ascension au chalet Reynard. Et là, ça va devenir très très dur ... l’eau dans les bidons est chaude, elle donne envie de g... et on sent l’insolation arriver ... Le corps n’est plus refroidi et on fait comme beaucoup, on fait l’ascension en 3 ou 4 morceaux entrecoupés de pauses salvatrices à l’ombre pour laisser refroidir le "moteur". Quel perte de temps alors que les jambes tournent bien ! Que c’est triste de voir des cyclistes montant à pied ! (cela dit c’est pas très malin, il vaut mieux faire une pause et repartir ...)Si seulement 2 petits ravitos liquides avaient été prévus entre Brantes et Sault puis à mi-ascension vers le châlet, voire improvisés la veille ou le jour même vu les conditions de canicule, cela aurait changé la physionomie de la course pour bien des coureurs comme nous qui savent gérer mais dans certaines limites tout de même ... Nous, nous n’avios pas de voitures "suiveuses" pour nous ravitailler ! Arrivés au châlet Reynard après une ascension qu’on aurait montée 2 fois + vite d’ordinaire ... on fait le plein de liquide et de solide mais pas de pause ... car le ravito est en plein cagnard. On entame la descente vers Bédoin et là on s’offre un pique-nique campagnard bien à l’ombre sous les arbres. Dix minutes plus tard on repart beaucoup mieux et on se fait les 2 cols restants bien en rythme (petit mais correct), reprenant encore quelques coureurs assez à la dérive, mais bien décidés à finir la cyclo. A l’arrivée on s’offre même le luxe de rouler fort, histoire de se faire plaisir et de se dire qu’on en a encore sous la pédale ! Au repas, plus d’eau gazeuse pour nous, les sans grades, alors que c’est si bon, si désaltérant ... Donc de bons points comme la sécurité aux carrefours(rien à dire), le départ, l’arrivée, le parcours, les diplomes, etc ... mais, alors qu’avant le départ le responsable ( ?) nous "sermonait" sur les mesures habituelles de sécurité qu’il faut respecter, je trouve léger de ne voir personne (ni motos ni voitures) de l’organisation pendant la 2ème ascension au châlet Reynard, au moment où certains étaient vraiment pas bien du tout, affalés au bord de la route, manquant d’eau par manque de ravito liquide ... Dommage ! A bon entendeur ... Cela dit, une bien belle journée, un superbe parcours, une région magnifique ... la satisfaction un peu simple de décrocher le brevet d’or ... on a de la chance ! Salut et merci ! Pascal B. de Cannes

déposé le 8 juin 2003


Le commentaire de pascal

Bien belle epreuve que j’ai decouverte aujourdhui : tout y est : le Cadre de la Provence et un parcours prestigieux et extremement exigeant, même sur les 102 kms où il ne doit y avoir que 6 Kms de plat !!!

l’organisation est bonne : tres efficace pour départ et chronomètrage et diplomes, sympa le village des exposants à Beaumes et la Salle des Fetes climatisée, les pates étaient coorectes et surtout immédiates !!!

un petit bémol sur la queue à l’inscription du matin : pour un peu , on rate le départ ...

pour la canicule, les organisateurs n’y peuvent rien et ça fera des souvenirs ...

la sécurité est à la hauteur avec des croisements protégés, des motos ... moi ce qui m’a géné le plus , ce sont les voitures suiveuses ds le Ventoux parce qu’en fait ce sont des voitures doubleuses : 1 fois ça va , 2 fois ça passe, 3 fois c’est de l’acharnement malsain , tout ça pour un bidon qu’on peut remplir au Chalet Reynard ou tout simplement en porter un 2 ème !!!! ou pour une photo ratée alors que celles des pros seront elles réussies !

la course : : dieu que ce col de Veaux qui n’a ni queue ni tête, qui descends, qui tourne, est dur avec 35 au soleil

mais j’y reviendrais vite pour faire mieux que 4h42 ... Pascal de Grenoble


déposé le 7 juin 2003




:: Autres épreuves de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
La Granfondo Golfe de Saint Tropez (Dimanche 07 avril 2013)
Le Raid des alpilles (Dimanche 17 avril 2013)
La Provençale Sainte-Victoire (Dimanche 21 avril 2013)
La Vençoise - Trophée Ferchaut (Samedi 11 mai 2013)
Les Cimes du Mercantour (Samedi 08 juin 2013)
La Garlaban (Dimanche 09 juin 2013)
Le Défi des Fondus de l’Ubaye (Samedi 29 juin 2013)
Les Boucles Bédoulennes (30 juin 2013)
La Serre Che - Luc Alphand (Dimanche 07 juillet 2013)
La Risoul Qeyras (Dimanche 28 juillet 2013)
L’Alpigap (Dimanche 08 septembre 2013)
Les Bosses du 13 (Dimanche 15 septembre 2013)
La Marseille Cyclo Classic Etelec (22 septembre 2013)
La Charly Berard (Dimanche 13 avril 2014)
Les Boucles du Verdon (Dimanche 18 mai 2014)
La Valberg (dimanche 22 juin 2014)


Résultats



Vos avis


Autres épreuves

en juin

La Ventoux Beaumes de Venise
Le Défi des Fondus de l’Ubaye


Grand Trophée


La Granfondo Golfe de Saint Tropez
La Ventoux Beaumes de Venise
Les Trois Ballons
La Vaujany
La Marmotte
La Ronde Picarde


copyright 2009 cyclosport.com - site réalisé avec SPIP